Parce que l'envie d'écrire vous prend, jusqu'à la rage parfois. Et parce qu'un jour se fait ressentir l'envie d'un écho...

mercredi 22 mars 2017

22 mars 2017. 17h40

Mais avant cela, il aura fallu que tu me déshabilles toute entière, en retirant un à un mes vêtements. Qu'après chaque élément, tu fasses s'étirer les secondes. Que je sente ton souffle sur ma peau. Que j'entende presque hurler ta faim.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire