Parce que l'envie d'écrire vous prend, jusqu'à la rage parfois. Et parce qu'un jour se fait ressentir l'envie d'un écho...

vendredi 26 avril 2013

24 avril 2013. 04h21

Partout dans la foule je cherche ton regard. La chaleur de tes yeux qui chaufferait mon cou et qui me ferait me retourner. La nervosité qui me gagne. Cette envie de te sauter dans les bras et en même temps cette timidité qui tout-à-coup m'étreint. Ton sourire qui me libère et mes pas qui se hâtent vers toi. Tes bras qui m'enserrent et mon souffle beaucoup plus léger. Mon corps qui se réveille et la nuit qui s'évanouit. Mon corps qui se réveille ???!!! Et toi qui t'évanouis dans la lumière. Tu n'étais qu'un doux rêve... Quand viens-tu me délivrer de ce cauchemar des jours sans toi sans cesse recommencés ?

1 commentaire:

  1. Ouvre-moi. Donne-moi ta délivraie.
    Ne te souviens-tu pas?

    RépondreSupprimer